Les bonnes conditions de plantation :

– Le proverbe dit « à la sainte Catherine tout arbre prend racine ».

On peut comprendre par là :  »à partir de » la sainte Catherine : en effet des arbres déterrés trop tôt, en pleine sève, auront plus de mal à se remettre du « double choc ». Mieux vaut attendre qu’ils soient prêts.

 

– Que les racines n’aient pas le temps de souffrir, pas de rayon de soleil direct sur les racines  et que celles-ci ne sèchent pas trop longtemps.

– Vous pouvez préparer les trous à l’avance, du composte c’est bien mais seulement nécesaire  lorsque le sol en a besoin et surtout pas en direct avec les racines, si c’est trop riche, l’arbre
va croître rapidement puis s’arrêter lorsqu’il n’aura plus d’apport et il risque de végéter à ce moment là.

Un bon arrosage l’été qui suit, si besoin est.

Un arbre qui est habitué dès le départ à un certain type de sol continuera harmonieusement sa croissance au fil des années dans un même sol (pas de choc d’adaptation). 

Voici pourquoi je ne « bouste » pas les arbres dans la pépinière: ils sont plantés en pleine  terre, sans aucun apport que ceux obtenus naturellement par la culture en Permaculture, les
plantes associés et beaucoup d’amour et … quand j’ai le temps… quelques préparations à base de plantes.